MUSICALES OENOLOGIQUES 2019

Les Musicales Oenologiques du château de Commarin, 14 et 15 septembre 2019

Un week-end musical autour du piano et du violon :

Piano , piano à quatre mains, duos piano-violon...

4 concerts d'exception, avec

Thierry SIBAUD (piano) et Fabien ROUSSEL (violon), le Duo Jost-CostaYseult JOST et Domingos COSTA (quatre mains pour un piano), les soeurs GRAZIANO : Agnès (piano) et Marie (violon), Juliette MAZERAND (piano).

Concerts dans l'église Saint-Thibault de Commarin (juste à côté du château), suivis de dégustations oenologiques dans un salon du château

 

2019 05 12 projet affiche musicales 04

 

PROGRAMME :

Samedi 14 septembre 2019 :

à 15h00 : Thierry SIBAUD & Fabien ROUSSEL, Duo Piano-Violon, église Saint-Thibault

à 16h30 : Dégustation Oenologique, salon du château

à 17h30 : Duo JOST-COSTA, Quatre mains pour un piano, église Saint-Thibault

à 19h00 : Dégustation Oenologique, salon du château

Dimanche 15 septembre 2019 :

à 15h00 : Les soeurs GRAZIANO, Duo Piano-Violon, église Saint-Thibault

à 16h30 : Dégustation Oenologique, salon du château

à 17h30 : Juliette MAZERAND, récital de Piano, église Saint-Thibault

à 19h00 : Dégustation Oenologique, salon du château

 

TARIFS DEGRESSIFS :

1 concert, avec une dégustation associée (1) :                      15,00 €

2 concerts, avec chacun une dégustation associée (1) :     26,00 €

3 concerts, avec chacun une dégustation associée (1) :     39,00 €

4 concerts, avec chacun une dégustation associée (1) :     50,00 €

(1) chaque séance de dégustation permettra de découvrir et de goûter 2 Grands Vins de Bourgogne (1 blanc et 1 rouge), avec modération...

 

RESERVATIONS POSSIBLES DES MAINTENANT, en contactant par mail :  amischateaucommarin@gmail.com

 

Samedi 14 septembre à 15h00 : Thierry SIBAUD et Fabien ROUSSEL, Duo piano-violon

Thierry sibaud piano fabien roussel violon photo mireille loup

Fabien Roussel (violon) et Thierry Sibaud (piano), Photo Mireille Loup

 

 

Thierry SIBAUD, piano          Portrait photo thierry sibaud

 

Après ses études musicales au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Thierry Sibaud travaille avec Konrad von Abel (assistant du Maestro S. Celibidache) pendant 5 années. 
Sa rencontre avec Peter Feuchtwanger, avec lequel il a travaillé en Allemagne et à Londres, marque un tournant dans son approche du clavier. 

Il se produit en récital, et en musique de chambre : auditorium de l'UNESCO, Château de Versailles, Opéra de Massy, Festival Piano à Riom, Festival de Grenoble, Hôtel de ville de Grenoble, musée de la révolution française, Actors Church de Covent Garden à Londres (Royaume Uni), Feuchtwangen (Allemagne), Kaunas (Lituanie). 
En juillet 2012, à l’occasion du cinquantenaire de la disparition du pianiste Alfred Cortot, il assure la direction artistique d’une semaine de célébrations musicales, les Journées Internationales Alfred Cortot, à Tournus en partenariat avec l’École Normale de Musique de Paris. 

Après avoir enseigné au Centre de musique baroque de Versailles, il enseigne le piano au Conservatoire de Grenoble dont il coordonne le département piano.

 

 

Fabien ROUSSEL, violon          Portrait photo fabien roussel

 

1er prix de violon du Conservatoire National Supérieur de musique de Paris, Fabien Roussel est également diplômé de musique ancienne. Il pratique un répertoire large, allant du dix-septième siècle à la musique la plus contemporaine. En témoignent ses activités passées ou présentes au sein d'ensembles comme Les Ambassadeurs (avec Alexis Kossenko), La Chambre Philarmonique (avec Emmanuel Krivine), ou bien 2e2m, TM+ ou l'ensemble Cairn. Il est également membre de l'orchestre de la garde républicaine.

En solo, il a enregistré notamment, pour le label Bayard Musique, les six sonates d'église de Corelli opus 5, et les Sonates du Rosaire de Biber.

Enseignant au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aubervilliers-La Courneuve, il est aussi intervenant au Pôle Sup 93 pour la didactique instrumentale, en sa qualité de traducteur de plusieurs méthodes et ouvrages allemands sur le violon, parmi lesquels la méthode de violon de Leopold Mozart.

 

CONCERT,     Samedi 14 septembre à 15h00 :
 

Johann Sebastian BACH  (1685 - 1750)
Sonate en Mi Majeur BWV 1016 pour violon et clavier
I-       Adagio
II-     Allegro
III-    Adagio ma non tanto
IV-    Allegro Wolfgang

Wolfgang Amadeus MOZART  (1756 - 1791)
Sonate en mi mineur
I-       Allegro
II-      Tempo di minuetto

ENTRACTE

Piotr Illitch TCHAIKOVSKY  (1840 - 1893)
Souvenir d’un lieu cher
I-        Méditation
II-       Scherzo
III-      Mélodie

Claude DEBUSSY  (1862 - 1918)
Sonate pour violon et piano CD 48
I-        Allegro vivo
II-       Intermède. Fantasque et léger
III-      Finale. Très animé

 

Fabien ROUSSEL, violon Thierry SIBAUD, piano

 

Samedi 14 septembre à 17h30 : Le Duo JOST-COSTA, Quatre mains pour un piano

Img 5731 02

Yseult Jost et Domingos Costa, photo Claude Finot

 

Yseult JOST et Domingos COSTA          2016 12 08 duo jost costa 02 site

 

Vainqueur du Concours International Grieg à Oslo en 2008, et lauréat de la Fondation Yehudi Menuhin de 2007 à 2012, le Duo Jost Costa a été l‘invité du Beethovenfest de Bonn (DE), du Festival En Blanco y Negro de Mexico City, du Festival Zingster Klaviertage (DE), du Festival International de Musique de Besançon, de la Gesellschaftshaus de Magdebourg (DE), Casa da Musica à Porto (PT), du Theaterhaus de Stuttgart (DE), du Palazzo Albrizzi de Venise (IT), du Festival Camino Al Tagliamento (IT), de l'Auditorium Stravinski de Montreux (CH), des théâtres de Montbéliard, Besançon, Dôle, du Wilhelma Theater de Stuttgart (DE), du Consol Theater et le Klangraum Flora Gelsenkirchen (DE), du Schowburg Almere (NL), du Norwegian Academy of Musik Oslo (NO), de la Maison Heinrich Heine de Paris, des TAPS de Strasbourg, entre autres. 

Musiciens passionnés et curieux, Yseult Jost et Domingos Costa conçoivent régulièrement des spectacles mêlant musique et poésie, musique et danse, ou musique et peinture. Le Duo Jost-Costa possède une personnalité marquée par des choix musicaux audacieux et par sa polyvalence: il s'attache à faire découvrir des oeuvres peu connues, en les associant à des oeuvres du répertoire, créant des parallèles insoupçonnés. 

Inspirés par son univers sonore, sa virtuosité et son jeu presque télépathique, des compositeurs contemporains composent et dédient régulièrement des pièces pour piano à quatre mains au Duo Jost Costa, comme par exemple : John Palmer (UK), Paulo Bastos (PT), Daniel Basomba (ES), Nicolas Jacquot (FR), Theo Herbst (ZA), Riccardo Vaglini (IT), Michael Walter (DE). 

Depuis 2016, le Duo Jost Costa a initié une série de commandes à de jeunes chorégraphes comme Jann Gallois (FR), Miquel G. Font (ES) et Nina Kurzeja (DE), afin de recréer de ballets majeurs du XXème siècle dans leur version pour piano à quatre mains et danse : le Sacre du printemps d’Igor Stravinski, Parade d‘Erik Satie, et la Création du Monde de Darius Milhaud. Les représentations furent chaleureusement accueillies par le public et la critique. 

Le Duo s'engage également auprès du jeune public et propose depuis l'automne 2016 des concerts pour enfants à destination des écoliers et des familles, qui ont permis à plus de 2000 enfants de la région de Stuttgart d’assister à un concert classique.

 

CONCERT,     Samedi 14 septembre à 17h30 :
 

Franz SCHUBERT  (1797 - 1828)
Fantaisie en fa mineur D. 940
I-       Allegro molto moderato
II-      Largo
III-     Scherzo. Allegro vivace
IV-     Finale. Allegro molto moderato

Bedrich SMETANA  (1824 - 1884)
La Moldau
I-        Les sources de la Moldau
II-       La rivière
III-      Passage dans la forêt, la chasse
IV-      Dans la campagne, un mariage
V-       La nuit, au clair de lune
VI-      L'aube et le passage dans les rapides
VII-     La Moldau se calme, et passe au pied de Prague
VIII-    La Moldau s'éloigne de la ville

ENTRACTE

Claude DEBUSSY  (1862 - 1918)
Petite Suite
I-         En bateau
II-        Cortège
III-       Menuet
IV-       Ballet

Maurice RAVEL  (1875 - 1937)
La Valse
-           Poème chorégraphique en un seul mouvement

 

Yseult JOST & Domingos COSTA, pianistes

 

Dimanche 15 septembre à 15h00 : Les Soeurs GRAZIANO, Duo piano-violon

Les soeurs graziano

Les Soeurs Graziano, Marie, violoniste, et Agnès, pianiste

 

Duo Les Soeurs Graziano, violon et piano

Elles sont soeurs. Marie a 27 ans. Agnès, sept printemps de plus. C'est depuis leur plus jeune âge qu'elles jouent ensemble. L'aînée a choisi le piano, la benjamine le violon. Elles ont suivi, avec un décalage normal dans le temps, le même parcours. Elles ne jouent pas seulement ensemble, elles respirent, racontent, et ressentent la musique en même temps. Une belle histoire de famille ? Pas uniquement...

 

Agnès GRAZIANO          Marie graziano

 

Agnès Graziano est née en 1984 à Lyon. Elle entre au CRR de Lyon où elle obtient à l’âge de 13 ans ses médailles d’or de piano, formation musicale et musique de chambre à l’unanimité et avec les félicitations du jury.

Elle entre la même année au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (CNSMDL) dans la classe de Roger Muraro. Elle y terminera son cursus à l’âge de 17 ans. Elle étudie ensuite le piano avec François-René Duchable et Stéphane Blet qui lui dédie une œuvre : « Etude ».

Dès 2001, Agnès remporte plusieurs concours internationaux. De plus, elle obtient en 2005 le Grand Prix spécial du jury au concours Piano Campus et est invitée au festival d’Auvers sur Oise durant lequel elle accompagne le trompettiste Romain Leleu.

Elle donne de nombreux récitals en soliste (Festival de Radio France, festival Autour d’un piano, festival Liszt en Provence, etc.) et avec orchestre (orchestre de Saxe Schonebeck, la Camerata de France, orchestre symphonique d’Orléans, orchestre symphonique de Mâcon, orchestre symphonique d'Eger en Hongrie).

En 2011, Agnès remporte avec la soprano colorature Dania El Zein le 2ème Prix de la mélodie contemporaine au VIème Concours International de la mélodie française de Toulouse.

Depuis 2014, elle donne des concerts avec sa soeur violoniste Marie Graziano. Elles ont été invitées à jouer avec l'orchestre symphonique d'Eger en Hongrie en avril 2015. Elles se produisent régulièrement dans toute la France et elles ont sorti un album en Juin 2016.

Agnès est également musicienne de studio et a enregistré entre autres les parties piano de la bande annonce du film "Ertan ou la destinée", les parties piano des musiques du Parc Marineland (Spectacles et Ambiances sonores), etc. Elle travaille régulièrement avec le compositeur lyonnais François Rousselot.

Depuis 2013, elle est l'accompagnatrice piano du Concours International de Chant Lyrique "Les Symphonies d'Automne" à Mâcon.

En 2016, dans le cadre de ce concours, Agnès fait la rencontre de Valentine Martinez qui l’entraîne dans la folle aventure du « Syndrome de Blanche-Neige », créé à la cité de la voix à Vézelay.

En 2019, Agnès se produira en soliste dans le 2ème Concerto de Rachmaninov avec l'orchestre symphonique de Mâcon dirigé par Eric Geneste, au Théâtre de Mâcon.

 

Marie GRAZIANO          Agnes graziano

 

Marie Graziano est née en 1991 à Lyon. Elle débute le violon à l’âge de 9 ans sous l’aile d’Isabelle Faussurier, assistante en classe de violon au CRR de Lyon.

A 10 ans, elle entre au CRR, encouragée par les espoirs fondés en elle par son professeur. Elle avance rapidement au CRR et entre ensuite dans la classe de Véronique Riou.

Marie Graziano est diplômée de formation musicale ainsi que de musique de chambre au CRR de Lyon. Elle étudie aussi le violon avec Marie-Annick Nicolas ainsi que Claire Bernard lors de Master Class.

En 2013, Marie Graziano entre à l’ENM de Villeurbanne pour terminer ses études violonistiques, au côté de son professeur Mr Georges Aladjem. Elle suit également des cours de perfectionnement en classe de musique de chambre et d’écriture. Elle obtient son DEM de violon.

Très intéressée par la musique à l’image, Marie a composé les musiques de deux courts métrages animés en alliance avec l’école de dessin Emile Cohl (Lyon).

Marie se produit régulièrement en formation orchestrale : au sein d’orchestres tel que l’orchestre de l’ENM, l’orchestre Meltin’Cordes (2013-2014) et également avec l’ensemble vocal et instrumental le Dauphiné (2015).

C’est avec une immense fierté que Marie se produit avec sa sœur Agnès, avec qui une véritable complicité musicale est née. Elles ont été invitées à se produire avec l’orchestre symphonique de Eger en Hongrie en 2015 et jouent régulièrement à travers toute la France. Elles ont enregistré leur premier disque « Déambulations » en juin 2015.

En 2016, elle entre dans l’orchestre symphonique de Mâcon et joue régulièrement au théâtre de Mâcon. Chaque année, elle accompagne le Concours International de chant lyrique à Mâcon.

Depuis 2017, Marie enseigne le violon au Conservatoire Edgar Varèse à Mâcon. Elle suit parallèlement une formation d'altiste.

 

CONCERT,      Dimanche 15 septembre à 15h00 :


Une partie classique autour d'oeuvres de :

Claude DEBUSSY  (1862 - 1918) : Beau Soir

Manuel de FALLA  (1876 - 1946) : Suite Espagnole

Lili BOULANGER  (1893 - 1918) : D'un matin de printemps

Astor PIAZZOLLA  (1921 - 1992) : Oblivion, Vuelvo al sur, Milonga del Angel


mais aussi autour de musiques de films :

John WILLIAMS  (né en 1932) : La liste de Schindler

Julien DELECHAMP  (né en         ) : Entre nous

Stéphane GRAPPELLI  (1908 - 1997) : Menuet pour Menuhin, Giboulées de Mars et Les Valseuses

Ludovico ENAUDI  (né en 1955) : Expérience

Arvo PÄRT (né en 1935) : Spiegel im Spiegel

 
Agnès et Marie GRAZZIANO, Piano et Violon

 

 

Dimanche 15 septembre à 17h30 : Juliette MAZERAND, Piano

Img 5778 02 site

Juliette Mazerand, photo : Claude Finot

 

Juliette MAZERAND          Img 6746

 

Juliette MAZERAND débute le piano avec Michèle Tedeschi au CNR de Boulogne-Billancourt puis obtient un premier prix de perfectionnement de piano avec félicitations au CNR de Metz dans la classe d'Eric Vidonne. Elle obtient par la suite un premier prix de la Ville de Paris et un deuxième prix au concours de piano de Vicenza (Italie). Elle participe aux master-classes d'Anne Queffélec, Pascal Le Corre, Jeff Cohen et Noël Lee (Académie Francis Poulenc).
Elle se produit avec orchestre dans le premier concerto de Prokofiev et L'Amour Sorcier de De Falla et aborde en formation de chambre des œuvres phares du XXe siècle telles que la sonate pour deux pianos et percussions de Bartok et le Sacre du Printemps de Stravinsky (piano à quatre mains). En récital elle a donné, entre autres, les Variations Goldberg à Paris et un programme Beethoven au Japon.

Elle clôture la première édition des Musicales de Châteauneuf, en août 2015, en interprétant avec virtuosité et maestria la Sonate en si bémol majeur D960 de Fr. Schubert, les Bagatelles opus 126 de L.v. Beethoven, et Fantasia Baetica de M. de Falla.

Elle revient pour la deuxième édition des Musicales de Châteauneuf, en août 2016, où elle interprète la Suite Anglaise n° 2 en La Mineur de J.S. Bach, les sonates en Do Majeur et en Sol Majeur de J. Haydn, et la sonate Opus 111 de L.v. Beethoven. Des sonates de Haydn, le critique musical Eusebius écrira : « l’interprétation qu’en donne Juliette Mazerand est magistrale, personnelle, d’une maîtrise musicale, technique et stylistique, admirable. » Quant à la sonate de Beethoven, il poursuivra : «Tout est joué avec un souci constant, scrupuleux de la moindre nuance, du moindre accent. L’enthousiasme est au rendez-vous. La plénitude, le brio et la maturité de Juliette Mazerand relèvent de l'évidence… ».

Fidèle à ce festival, elle est encore présente en 2017, et y interprète La Bénédiction de Dieu dans la solitude, et la Bagatelle sans tonalité, de Franz Liszt ; Les Trois Burlesques et Deux Danses Roumaines de Béla Bartok, et Humoresque op. 20 de Robert Schumann.
Le critique musical Albert Dacheux écrira, à la suite de son concert : « … du très grand piano dont la virtuosité s’oublie tant le propos nous tient en haleine. Une main gauche très déliée, souple, agile et puissante comme légère, une pédale toujours appropriée, qui ne trouble jamais la clarté du jeu mais lui donne toute sa chair et ses couleurs, voilà qui soutient sans peine la comparaison avec les enregistrements de référence… »

Son attachement à ce festival la conduit, pour la quatrième année consécutive, à y donner en 2018 un nouveau programme toujours plus ambitieux, avec Brahms, César Franck, Debussy et Prokofiev, dans des oeuvres majeures. Le même critique Albert Dacheux commentera, dans Classiquenews.com : « une grande brahmsienne que cette interprète… ce que nous écoutons soutient la comparaison avec les versions les plus réputées : la fluidité, la plénitude, la maîtrise surprennent… une virtuose humble, toujours au service d’une expression sensible et forte… »

Actuellement Juliette Mazerand vit et enseigne au conservatoire de Montbard, tout en se perfectionnant auprès d'Éric Vidonne.

 

CONCERT,  Dimanche 15 septembre à 17h30 :

 

Jean-Sébastien BACH  (1685 - 1750)
3ème partita en la mineur, BWV 827                                                       
I-             Fantasia
II-           Allemande
III-          Corrente
IV-          Sarabande
V-           Burlesca
VI-          Scherzo
VII-        Gigue

Joseph HAYDN  (1732 – 1809)
Sonate pour piano No. 50 en ré majeur, Hob XVI : 37
I-             Allegro con brio
II-           Largo e sostenuto
III-          Finale : presto ma non troppo

Frédéric CHOPIN  (1810 – 1849)
Deux Nocturnes Op. 62
I-             Nocturne en si majeur op. 62, n° 1
II-           Nocturne en mi majeur op. 62, n° 2

ENTRACTE

Joaquìn TURINA  (1882 – 1949)
Danses fantastiques Op. 22
I-             Exaltación
                Lento - Vivo - Poco meno - Vivo - Poco meno - Vivo - Lento - Tempo I pero menos vivo -            Tranquilo
II             Ensueño
                Cadencia ad libitum - Moderato - Allegretto casi Andantino - Tempo I. Moderato - Allegretto quasi Andantino - Tempo I.
                Moderato - Lentamente
III            Orgía
                Allegretto mosso quasi allegro - Più vivo - Lentamente

Ludwig van BEETHOVEN  (1770 – 1827)
Sonate n° 23, Op. 57, « Appassionata »
I-             Allegro assai
II-           Andante con moto
III-          Allegro ma non troppo - Presto

 

Juliette MAZERAND, piano

 

Nos partenaires

Cet événement n'a été rendu possible que grâce au concours et au soutien de 

 

     Logo bourgogne magazine    2019 05 03 logo maison jean loron pdv  Logo france 3 bourgogne franche comte new 02 site             Logo fbb                       Logo bruno prevalet pianos      Logo bfc classique              Logo cote d or tourisme                            Pays de l auxois                                                           Logo bien public 02                     Logo cr agr champagne bourgogne     

 

 

Le Flyer de l'Evénement, recto-verso

2019 05 12 projet flyer musicales 05 recto def

 

 

2019 05 12 projet flyer musicales 05 verso def