Appel aux dons pour une saison culturelle 2020 au service du patrimoine

 


 

Appel aux dons

 

2019 07 11 photo bertrand photo01 1 low6

Il n'y a pas de petit don, chaque geste compte...

La raison d'être de notre Association SA2C, c'est :

  • Faire connaître et mettre en valeur le château de Commarin, son ensemble architectural, son parc, son mobilier et ses collections ;
  • Poursuivre le développement de sa renommée et de son rayonnement culturel et touristique ;
  • Contribuer, par tous les moyens appropriés : matériels, financiers, et humains, à la réalisation de travaux de conservation, de rénovation, de protection, d'aménagement du château.

en organisant et soutenant toutes manifestations festives qui sous-tendent ces actions.


C'est l'objet de la saison culturelle que nous allons mettre en place pour l'année 2020.

L'argent collecté servira à la réalisation des projets culturels et artistiques; dont vous trouverez le détail sur le site de helloasso. Au final, une fois ces projets montés, réalisés, et produits en public, les recettes seront exclusivement consacrées à des actions d'entretien, de préservation, et de restauration du patrimoine du domaine historique du château de Commarin.
 

Même un don de 10,00 euros, qui ne vous coûtera que 3,40 euros après déduction fiscale, est un trésor pour notre Association !

 

Faîtes un geste pour le patrimoine, en cliquant sur l'image ci-dessous :
 

Ecran helloasso crowdfunding et sa2c

 

 

A quoi servira la collecte ?...

... à financer 50% du budget de la saison culturelle 2020 organisée au château de Commarin par la SA2C (Concerts, théatre, festival), sachant qu'au final,

l'intégralité des recettes de ces spectacles sera consacrée à des actions
de mise en valeur, de conservation, et de restauration, du château de Commarin.

 

Graphiques 1

 

 

En images : Pourquoi la Société des Amis du Château de Commarin ?

Interview du président, réalisée à l'occasion du festival des Musicales Oenologiques du Château de Commarin :

cliquez sur l'image ci-dessous :

 

Interview tvoxois